Analyse de marché

Espaces de travail partagé : de plus en plus nombreux

01-espaces-bureaux-partages-pixabay

Le Journal Métro parlait récemment des ambitions de Louise Guay, présidente du LivingLab de Montréal, de lancer un réseau de 300 espaces de cotravail à travers la province. Cette annonce fait suite à celle, il y a quelques semaines, de l’implantation de nouveaux locaux de l’Américaine WeWork dans la tour L’Avenue.

Une tendance qui prend de l’ampleur

On compte désormais 55 installations de travail partagé au Québec. Le nombre grandissant de travailleurs autonomes est un des principaux facteurs derrière la popularité grandissante de cette nouvelle approche. Plusieurs propriétaires offrent déjà ce type d’aménagement. Interviewée par Métro, Mme Guay déplorait néanmoins le manque de collaboration entre les différents acteurs. Il s’agit, selon elle, de la prochaine étape à franchir. « En plus de ne pas être assez nombreux, les espaces de coworking ne sont pas organisés en réseau. Ils sont gérés individuellement », a-t-elle mentionné.

Sur réservation seulement

Louise Guay propose un modèle selon lequel les travailleurs, membres du réseau, pourraient réserver des espaces de travail à travers la province par l’entremise d’une application mobile. À ce service s’ajouterait l’accès à une banque de professionnels. Reste à savoir si la tendance est suffisamment forte pour subvenir aux ambitions de Mme Guay.

Dans cet article : , , ,


Commenter cet article