Analyse de marché

Gestion d’actifs CIBC donne à un plus grand nombre d’investisseurs canadiens la possibilité de placer leur argent dans des actifs réels

Source : Pixabay

 

La Banque CIBC a abaissé le montant du placement minimum initial dans le Mandat privé d’actifs réels Renaissance en le faisant passer de 150 000 $ à 10 000 $. Grâce à ce changement en vigueur depuis le 1er mars 2017, un plus grand nombre d’investisseurs canadiens peuvent placer leur argent dans des actifs réels.

« En abaissant le placement minimum initial, nous permettons à davantage de clients de diversifier leur portefeuille en investissant dans des actifs réels, souligne David Scandiffio, président et chef de la direction, Gestion d’actifs CIBC Inc. Ce mandat qui investit dans des secteurs comme les infrastructures, l’immobilier et les ressources naturelles pourrait rehausser le rendement global du portefeuille des investisseurs. »

Le Mandat privé d’actifs réels Renaissance convient aux clients qui recherchent la croissance du capital à long terme et souhaitent tirer un revenu des sommes placées dans des titres de sociétés à l’échelle mondiale qui exercent leurs activités dans les secteurs des actifs réels.

Le mandat est géré par Brookfield Investment Management Inc., conseiller en placement inscrit auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), qui propose des stratégies axées sur des actifs réels de sociétés ouvertes, notamment des actions de sociétés mondiales des secteurs de l’immobilier et des infrastructures cotées en Bourse, des créances de sociétés et des créances titrisées. Brookfield est une filiale en propriété exclusive de Brookfield Asset Management.

Dans cet article : , , ,


Commenter cet article