Actualités

La certification WELL officiellement lancée à Montréal

Crédit photo : Pierre Y. Pelletier

Par Yasmina El Jamaï

HUMANITI est le premier projet immobilier de grande envergure à Montréal à avoir fait la demande de certification WELLTM axée sur la qualité de vie des usagers. La certification WELLTM, un gage de qualité dans le domaine du bâtiment complémentaire à la certification LEED, aidera Montréal à adopter et à conserver les meilleures pratiques de l’industrie immobilière nord-américaine.

Lors d’une conférence de presse tenue le 29 août dernier à la Maison du développement durable à Montréal, M. Réal Migneault, associé et directeur du Studio Développement Durable chez Lemay, a présenté les avantages de la certification WELLTM ainsi que les principes directeurs qui la guident. En bref, il s’agit de créer une vocation pour les bâtiments véritablement axée sur l’expérience des usagers pour que les employés éprouvent un bien-être au bureau et soient plus enclins à y travailler et à y rester.

M. Migneault a aussi fait part de ce qui distingue WELLTM des autres certifications : le fait qu’elle soit centrée sur plusieurs aspects garants de la santé des usagers. Il fait remarquer que les principes de la certification ont fourni un cadre directeur pour la mise en place d’une expérience exceptionnelle pour les usagers d’HUMANITI. Un audit indépendant constitue également un élément incontournable pour obtenir la certification. « Il faut satisfaire toutes les exigences à la suite de tests administrés par l’Institut WELLTM», déclare M. Migneault à titre de porte-parole de Lemay, l’entreprise qui s’occupe du développement durable pour le projet HUMANITI.

M. Migneault a ajouté qu’un processus de recertification est requis tous les trois ans pour garantir aux occupants des bâtiments certifiés le maintien des bénéfices de WELLTM.

Parmi ses avantages figurent une meilleure qualité d’air, d’eau, d’éclairage et de son, une alimentation plus saine sur les lieux de travail limitant la malbouffe, l’ergonomie, l’accès à des espaces pour l’entraînement physique et la présence de designs et d’œuvres artistiques propices à la détente. Grâce à ces conditions favorables à leur bien-être au travail, les employés devraient voir leur performance augmenter. En outre, l’absentéisme, les accidents, le recours aux programmes d’aide aux employés et aux médicaments devraient baisser.

Carole Handfield, vice-présidente aux investissements du Fonds immobilier de solidarité de la FTQ, le partenaire du projet HUMANITI conjointement avec Cogir Immobilier, a souligné que « l’introduction de ce nouveau processus d’accréditation pourrait générer un effet domino dans le monde des affaires et des promoteurs immobiliers qui placent le bien-être des usagers de tous les horizons au premier plan des critères guidant la conception et la création d’un projet mixte ».

Kamyar Vaghar, président de l’International Well Building Institute, une société à but non lucratif fondée en 2013, a indiqué que « le fait que nous passions 90 % de notre temps à l’intérieur a un effet sur notre santé. Avec ses sept critères, WELLTM s’applique à tout type de bâtiment. Notre certification permet aux entreprises de démontrer leur appréciation à l’égard de leurs employés. Pour l’heure, 35 projets ont été certifiés WELLTM dans le monde, dont 5 au Canada (3 à Toronto et 2 à Vancouver) et 17 sont en attente d’une certification en sol canadien ».

Pour voir plus de photos de la conférence, cliquez ici.

Dans cet article : , ,


Commenter cet article