Analyse de marché

La Ville de Montréal augmente sa superficie habitable par un échange de terrains dans l’arrondissement de Verdun

Crédit photo : Getty Images

Afin d’optimiser le développement résidentiel dans l’arrondissement de Verdun, la Ville de Montréal a procédé à un échange de terrains avec un promoteur immobilier. Cette transaction est rendue possible grâce à une modification du règlement de zonage de l’arrondissement de Verdun effectuée en 2001 et qui permet d’assurer la conformité avec le Plan d’urbanisme. Plus spécifiquement, cette modification transforme le règlement autorisant la démolition des entrepôts le long du chemin du Golf afin d’en changer l’usage d’industrie de prestige à l’usage d’habitation multifamiliale.

« Cet échange de terrains permet à la Ville d’acquérir une portion de la berge autrefois privée et de la redonner aux citoyens. La Ville compte y aménager une piste cyclable, complétant ainsi le trajet riverain dans ce secteur. En contrepartie, le promoteur immobilier pourra développer des unités de logement et ainsi revitaliser ce secteur où on retrouvait plusieurs entrepôts. C’est donc une formule gagnante pour Verdun », a déclaré le maire de l’arrondissement de Verdun, M. Jean-François Parenteau.

Outre l’échange de terrains, une contribution sera versée par le promoteur afin d’acquérir une servitude de passage pour piste cyclable sur le lot voisin. Ce lot devait faire partie de l’échange de terrains, étant donné que le promoteur devait l’acheter, mais la transaction n’a pu être réalisée. De plus, la Ville est à finaliser une entente avec le propriétaire voisin pour que cette servitude de passage pour piste cyclable en faveur de la Ville soit établie.

Dans cet article : , , , ,


Commenter cet article