Actualités

Coup d’envoi pour les condos Rosenbloom à Rosemère!

Crédit photo : Groupe CNW/Groupe Dargis Concepteur*

Avec une construction de qualité, misant sur l’efficacité énergétique et la performance acoustique, la proximité des services et la tranquillité comme cadre, Rosenbloom représente un investissement sûr qui plaît autant aux jeunes retraités qu’aux jeunes professionnels. À preuve, le bureau des ventes a vu défiler quantité d’acheteurs potentiels depuis son ouverture, signe d’un intérêt indéniable de la part de la clientèle. À cet égard, la mairesse de Rosemère, Mme Madeleine Leduc, a reconnu que Rosenbloom répond aux besoins de ses citoyens qui souhaitent vendre leur propriété et demeurer à Rosemère.

Un mode de vie simplifié, c’est précisément ce qu’offrira Rosenbloom. En plus de se voir libérés de la tonte de pelouse et du déneigement, tous deux pris en charge par la copropriété, les résidents de Rosenbloom pourront profiter d’une piscine, d’un spa, d’un sauna et d’une salle communautaire, le tout intégré à un pavillon central de services, point de rencontre où se détendre et socialiser. Les bâtiments seront munis d’ascenseurs, de gicleurs, de chutes à déchets et d’espaces intérieurs de stationnement. Tout a été conçu pour un maximum de confort et de sécurité. Le constructeur s’apprête à construire 286 unités d’habitation sur le terrain de 37 500 mètres carrés qu’il a acquis au nord de l’autoroute 640. Limité au nord et à l’ouest par la rivière aux Chiens, au sud par un couvert végétal composé de milieux humides et d’arbres matures et à l’est par un ensemble résidentiel existant, le site possède des atouts naturels incontestables de par la présence de cette bande riveraine protégée riche en espèces végétales. Des bâtiments de 4 et 6 étages se succèderont de part et d’autre de la nouvelle voie publique, qui reliera les extrémités ouest des rues de Rosebourg et de Langloiserie. Par souci de respecter la privauté des résidents actuels, seize maisons jumelées viendront s’adosser au quartier existant et feront face aux bâtiments de 4 étages, sorte de zone tampon vers les bâtiments de 6 étages. La firme Ruccolo + Faubert signe l’architecture de Rosenbloom, qui se définit par des volumes simples et des matériaux comme la brique rouge et la pierre reconstituée. Le choix d’une architecture classique et sobre vise à assurer l’intégration des nouvelles constructions au bâti et à offrir aux futurs acheteurs un ensemble résidentiel lié à l’essence de Rosemère, à son identité.

*De gauche à droite: M. Jean-François Brunet, directeur des ventes, Rosenbloom, M. Mario Dargis, président, Groupe Dargis, M. François Brouillette, directeur Construction, Groupe Dargis, Mme Madeleine Leduc, mairesse de Rosemère, M. Claude Surprenant, député provincial indépendant dans Groulx, M. Louis Kemp, attaché politique de Mme Linda Lapointe, députée fédérale dans Rivière-des-Mille-Îles.

Dans cet article : , , ,


Commenter cet article