Le saviez-vous ?

Rénovations majeures dans l’édifice Place du Canada : Canderel dévoile la plus grande surface lumineuse interactive à Montréal


Canderel, entreprise innovatrice responsable de la gestion immobilière du 1010, rue de la Gauchetière Ouest, appelé également Place du Canada, a profité de rénovations majeures dans le hall de cet édifice pour proposer une nouvelle installation artistique. Les occupants et visiteurs de cette adresse prestigieuse du centre-ville de Montréal peuvent désormais admirer un impressionnant mur de lumières, véritable installation interactive et, surtout, la plus grande surface lumineuse accessible aux Montréalais. L’édifice propose ainsi une œuvre d’art numérique qui deviendra une véritable vitrine du talent de la métropole et un point de rencontre pour tout le secteur.

Construit en prévision de la venue de l’Exposition universelle de 1967, Place du Canada souffle cette année 50 bougies et les gestionnaires de l’édifice en ont profité pour donner une véritable cure de jouvence aux lieux. Le lobby a ainsi été complètement redessiné afin de proposer un design moderne et audacieux, mais aussi des aménagements épurés qui laissent une grande place à la lumière. Les nouveaux espaces, conçus par les architectes de Rogers Partners, avec la collaboration de la firme d’architecture L’OEUF, sont marqués par une installation artistique qui confère aux lieux une ambiance exceptionnelle, tout en s’intégrant admirablement dans l’environnement de travail de la tour de 22 étages.

Pour donner aux espaces une signature unique, Canderel, l’équipe d’architectes et les concepteurs-designers de Blu[e]space, entreprise montréalaise spécialisée en installations multimédias, ont entrepris une démarche artistique afin de développer une installation sur mesure. Avec près de 67 000 pixels, l’installation réalisée allie à la fois l’art et la technologie tout en proposant une surface monumentale qui permettra de diffuser des créations artistiques.

« Déjà, l’installation lumineuse projette formes et couleurs qui s’adaptent en fonction des mouvements des passants. L’œuvre est générative, et sa programmation (ses algorithmes) lui permet de s’adapter aux différents moments de la journée, ainsi qu’au rythme de la ville et des saisons », souligne Cheryl Catterall de Blu[e]space.

Une nouvelle vitrine du talent montréalais

En plus de l’animation originale intitulée « Atmosphères Montréalaises », d’autres œuvres viendront profiter de ce nouveau médium, et ce, à l’invitation de Canderel. Au cours de la prochaine année, des artistes et étudiants montréalais, spécialistes des arts numériques et technologiques, pourront donc exploiter le potentiel de l’installation pour exprimer leur talent.

« Nous voulions quelque chose qui reflétait bien l’énergie de l’environnement de travail que nous proposions. Place du Canada est une véritable plaque tournante du transport intermodal à Montréal et elle permet aujourd’hui de rejoindre aussi bien le centre-ville de Montréal que le Quartier des gares, mais aussi les nouveaux secteurs résidentiels de Griffintown. Il fallait poser un geste architectural audacieux à l’image de ce qu’est devenu Montréal. L’art technologique était une solution évidente », ajoute Daniel Peritz, premier vice-président Montréal et Ottawa de Canderel Management Inc.

Dans cet article : , , ,


Commenter cet article