Le saviez-vous ?

Un colloque immobilier gagnant pour le public


Contribuer à l’avancement et à l’innovation du courtage immobilier et hypothécaire au Québec afin d’encore mieux protéger le public : voilà l’objectif atteint par l’Organisme d’autorèglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), au terme de ce colloque immobilier. En effet, les discussions des plus de 400 experts et professionnels réunis sur les enjeux clés qui affectent les consommateurs lors d’une transaction immobilière ont permis d’avancer dans la recherche de solutions concrètes. Parmi les sujets d’actualité abordés : l’inspection préachat, la gestion des copropriétés, la responsabilité importante des dirigeants d’agence immobilière, ainsi que la révision de la Loi sur le courtage immobilier.

La tenue du Colloque immobilier s’inscrit dans le cadre d’une démarche stratégique de l’organisation visant notamment à favoriser une culture de conformité chez les professionnels autorisés par l’OACIQ, et à assurer un encadrement renforcé du courtage immobilier et hypothécaire.

« Dans une industrie où les pratiques sont soumises à de nouveaux défis, et à l’occasion de la révision de la Loi sur le courtage immobilier, j’ai la ferme conviction que des initiatives comme ce colloque contribueront à nous permettre d’assumer encore mieux notre rôle de régulateur du courtage immobilier et hypothécaire au Québec », déclare son président du conseil d’administration, Michel Léonard.

Révision de la Loi sur le courtage immobilier

Alors que l’OACIQ tenait son tout premier Colloque sur l’immobilier, le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão, a déposé un projet de loi omnibus modifiant le secteur financier, dont la Loi sur le courtage immobilier. Lors de l’évènement, l’Organisme tenait justement une conférence pour présenter aux quelque 400 participants les grandes lignes des modifications touchant la loi.

Dans cet article : , ,


Commenter cet article