Mot-Clé: Magog

Conceptromec investit 2,2 M$ dans le parc industriel de Magog

De gauche à droite : Daniel Therrien, Sonia Montoya (Conceptromec), Donald O’Hara (coordonnateur au développement industriel, Magog), Vicki-May Hamm (mairesse de Magog), Stéphane Bégin (président fondateur de Conceptromec), Zine Rekik et Sara Brière (Conceptromec) – Source : Conceptromec

La Ville de Magog a entériné la vente à l’entreprise Conceptromec d’un terrain de 83 000 pi2, situé dans le parc industriel.

Lire la suite

Dans cet article : , ,

Magog : Un retour aux sources – La conversion du complexe de la Dominion Textile

Reportage promotionnel

Vicki May Hamm Mairesse de Magog

Vicki May Hamm
Mairesse de Magog

L’histoire de Magog est étroitement liée à l’essor de l’industrie textile au XIXe siècle. C’est l’une des raisons qui poussent la ville de Magog à appuyer la remise en valeur des bâtiments patrimoniaux de l’ancienne usine de la Dominion Textile située à quelques pas du centre-ville en bordure de la rivière Magog.

Un projet de plus de 100 M$

Consciente depuis plusieurs années de la valeur patrimoniale et économique du complexe de la Dominion Textile, la Ville de Magog a approuvé en avril dernier un changement au règlement de zonage afin d’élargir l’éventail d’usages permis sur ce site de 2 millions de pieds carrés particulièrement bien situé sur son territoire.

Lire la suite

Dans cet article : , , ,

Magog : une « ville intelligente » et verte

Vicki May Hamm, mairesse

Reportage promotionnel

Deuxième ville en importance de l’Estrie, Magog vient de terminer un processus de planification stratégique majeur avec l’ensemble de ses partenaires et de ses citoyens. Parmi ses projets, Magog mise beaucoup sur le déploiement d’un réseau de fibres optiques ouvert et public qui en fera une « ville intelligente » (smart city) au Québec.

Magog, « ville intelligente »

« Magog avait besoin de se repositionner et de diversifier son économie afin de compenser le déclin sur son territoire d’industries traditionnelles comme l’automobile, l’imprimerie et le textile, explique la mairesse Vicki May Hamm. Nous avons donc cherché à développer un créneau distinctif qui canaliserait nos efforts de revitalisation au cours des prochaines années.

Lire la suite

Dans cet article : , , ,