L’année 2017 est en voie de devenir une année record en ce qui concerne la valeur des permis de bâtir délivrés par les 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). La valeur de ces permis devrait atteindre 9 milliards de dollars en 2017, ce qui représente une augmentation de 25,3 % par rapport à 2016 et de 20 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Les hausses les plus importantes de la valeur des permis de bâtir sont observées dans le secteur de l’habitation multifamiliale et dans le secteur commercial. Pour 2017, sur le territoire de la CMM, la valeur des permis de bâtir émis pour l’habitation multifamiliale devrait atteindre 3,9 G$ contre 2,2 G$ pour le commercial, 1,4 G$ pour l’habitation unifamiliale, 1,1 G$ pour l’institutionnel et gouvernemental et 520 M$ pour l’industriel. Ces données, présentées dans le dernier numéro du bulletin Perspective Grand Montréal, démontrent le dynamisme qui caractérise actuellement le territoire du Grand Montréal, qui se positionne comme 2e région canadienne pour la valeur des permis de bâtir non résidentiels (après Toronto) et 3e région pour la valeur des permis de bâtir résidentiels (après Toronto et Vancouver). À partir de données fournies par la Commission de la construction du Québec (CCQ) compilées à l’échelle des 82 municipalités de la CMM, le bulletin Perspective Grand Montréal met également en lumière l’effervescence de la construction de grands projets sur le territoire métropolitain. On y dénombre 248 projets de 5 M$ et plus en cours de réalisation. La valeur totale de ces chantiers s’établit à 28,3 G$, soit 12,5 G$ dans le secteur du génie civil et de la voirie, 9,9 G$ dans le secteur institutionnel et commercial, 5,3 G$ dans le secteur résidentiel et 0,6 G$ dans le secteur industriel. Perspective Grand Montréal est une publication de l’Observatoire Grand Montréal de la CMM qui a pour objectif de dégager les tendances du développement dans la région métropolitaine de Montréal. Elle propose des portraits statistiques succincts portant sur la sociodémographie ou sur les champs d’intervention de la CMM, soit l’aménagement du territoire, le transport, l’environnement, le développement économique, l’habitation et les équipements métropolitains.

Crédit photo : Groupe CNW/Communauté métropolitaine de Montréal