BULLETIN D'INFORMATION POUR PROFESSIONNELS EN IMMOBILIER ET CONSTRUCTION
//Défi énergie en immobilier : une cible commune pour un avenir durable

Défi énergie en immobilier : une cible commune pour un avenir durable

BOMA Québec est fière d’annoncer le lancement du Défi énergie en immobilier (DÉI). Cette compétition innovante et conviviale vise la réduction de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre (GES) des bâtiments commerciaux, institutionnels et multi-résidentiels du Québec par la collaboration, le partage des connaissances, l’éducation et l’innovation. Le DÉI s’adresse aux propriétaires, aux gestionnaires d’immeubles commerciaux et aux locataires soucieux de mettre en place des pratiques de gestion responsables pour améliorer leur performance énergétique de manière durable.

Le coup d’envoi de cette initiative de BOMA Québec a eu lieu à la Maison du développement durable en présence des représentants de la Ville de Montréal, partenaire fondateur, et de Transition énergétique Québec (TEQ), Hydro-Québec et Énergir, grands partenaires, ainsi que de Ressources naturelles Canada, partenaire collaborateur.

Le DÉI s’inspire d’autres défis à succès en cours dans d’autres grandes villes, comme le RACE 2 REDUCE de BOMA Toronto et du Manitoba. Le projet de BOMA Québec tient compte du contexte québécois et des objectifs spécifiques de la Politique énergétique 2030 du gouvernement du Québec, qui vise notamment l’amélioration de 15 % de l’efficacité énergétique et la réduction de 40 % de la consommation de produits pétroliers. La Ville de Montréal vise aussi une réduction de GES dans son plan de développement durable 2016-2020.

Si 15 % des bâtiments du secteur commercial et institutionnel du Québec réduisaient leur consommation d’énergie de 10 %, cela représenterait une réduction d’environ 2,45 millions de GJ d’énergie et de 60 000 tonnes de CO2 par année, soit environ 12 000 voitures de moins sur les routes. Le DÉI cible ainsi une réduction de la consommation d’énergie de 10 % en 4 ans et ambitionne de réunir quelque 100 immeubles dès la première année. Plusieurs joueurs clés dans l’industrie de l’immobilier commercial, dont Ivanhoé Cambridge, la Société québécoise des infrastructures, Conseillers immobiliers GWL, Bentall Kennedy (Canada) LP et La Capitale Assurance et services financiers, pour ne nommer que ceux-là, se sont déjà engagés à participer activement au DÉI.

Quelques faits saillants au sujet du DÉI

Le DÉI est échelonné sur quatre ans. Il est gratuit et ouvert à tous les immeubles commerciaux, institutionnels et multi-résidentiels du Québec, qu’ils soient membres ou non de BOMA Québec. La participation est volontaire, tant pour les gestionnaires que pour leurs locataires. Les participants devront colliger leurs données énergétiques de manière confidentielle en ligne sur la plateforme gratuite Energy Star Portfolio Manager (ESPM).

Trois niveaux de compétition se répèteront au fil des ans :

Cible GES – Cette catégorie est le fondement même de la compétition. D’ici la fin de l’année 2021, tous les participants auront comme cible de réduire les émissions de GES de leurs bâtiments de minimum 10 % sous le niveau auquel ils étaient au moment de leur inscription. Pour cette compétition, les émissions de GES des bâtiments en 2021 seront donc comparées à 2018. Les lauréats seront récompensés selon le pourcentage de réduction atteint (10 – 14,9 %, 15 – 19,9 %, 20 % +).

Amélioration de la performance énergétique – Dans cette catégorie, le pourcentage de réduction de l’intensité énergétique des bâtiments sera comparé afin d’identifier ceux qui ont le plus réduit leur consommation d’énergie dans la dernière année. Dans ce volet de la compétition, les bâtiments seront regroupés avec des bâtiments de vocation, de superficie et de consommation similaires et ils compétitionneront entre eux. Les gagnants seront ceux qui auront le plus réduit leur consommation énergétique dans leur catégorie.

Collaboration – Cette catégorie s’applique aux gestionnaires immobiliers et aux locataires qui s’inscriront ensemble et qui démontreront une collaboration soutenue. L’inscription se fera au moyen du formulaire en ligne et les critères évalués seront : les pratiques collaboratives, la mobilisation, les retombées positives et l’adaptabilité.

Une soirée reconnaissance sera organisée chaque année pour souligner les participants gagnants et communiquer l’avancement en lien avec la cible de réduction des émissions de GES. Un grand gala aura lieu en 2022 pour dévoiler les résultats globaux et les impacts du DÉI sur la communauté.

Crédit photo : JBC Média par Roxane Paquet
2018-06-14T13:22:04+00:00 ACTUALITÉS|