MONTRÉALle 31 mai 2024 /CNW/ – L’Office de consultation publique de Montréal publie son rapport sur le projet immobilier des Halles d’Anjou. Plus précisément, la démarche de consultation portait sur le projet de règlement P-23-042, qui vise à autoriser plusieurs dérogations permettant d’ajouter au bâtiment existant, du côté de l’avenue des Halles :

  • deux tours d’habitation de 19 étages reposant sur un basilaire commun ;
  • un bâtiment multifamilial de 6 à 8 étages, avec maisons de ville.

La consultation, qui s’est déroulée entre les mois de février et avril 2024, a permis de constater que, tout en étant favorables à accroître la mixité et la densification du site par l’ajout de l’usage habitation, plusieurs participants relèvent d’importantes lacunes et réclament des ajustements en ce qui concerne la sécurité des déplacements actifs, l’accessibilité à la future station de métro d’Anjou, la hauteur des tours, le logement social, la circulation de transit, les espaces verts et la protection de la biodiversité.

À la suite de l’analyse des opinions présentées et reçues durant le processus, la commission recommande l’adoption du règlement autorisant le projet mais formule une série d’ajustements qui permettraient une meilleure intégration dans le secteur, favoriseraient la sécurité des modes actifs de déplacement et prendraient davantage en compte les orientations de la Ville en matière d’urbanisme et de développement durable (le logement social et communautaire, les ratios de stationnement, la mixité sociale, l’accessibilité universelle, la protection de la biodiversité et la transition écologique).

Par ailleurs, vu le prolongement imminent de la ligne bleue du métro, ce développement immobilier constitue le premier d’une série de projets similaires qui devraient voir le jour dans ce secteur. Conséquemment, la commission estime nécessaire que l’arrondissement d’Anjou se dote d’une vision d’ensemble pour le développement durable de ce secteur, laquelle permettra d’offrir une réponse adéquate, tant à la crise du logement qu’à la crise climatique.

S’agissant du premier mandat de l’OCPM dans l’arrondissement d’Anjou, le président par intérim, Philippe Bourke, a tenu à remercier le personnel de l’administration municipale pour sa contribution à cette consultation publique. La démarche aura permis aux gens de s’informer, de poser des questions, de comprendre les enjeux, d’entendre différents points de vue, et de donner leur opinion.

Le rapport est disponible à l’adresse suivante : https://ocpm.qc.ca/fr/hallesdanjou

À propos de l’Office de consultation publique de Montréal

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), créé en septembre 2002 et inscrit à la Charte de la Ville de Montréal, est un organisme indépendant qui réalise les mandats de consultation publique confiés par le conseil municipal ou le comité exécutif de la Ville de Montréal. Les commissaires de l’OCPM ne sont ni des élus ni des employés municipaux et mènent les consultations publiques de manière indépendante et en toute impartialité.

SOURCE Office de consultation publique de Montréal