);
BULLETIN D'INFORMATION POUR PROFESSIONNELS EN IMMOBILIER ET CONSTRUCTION
//ENGIE et la Caisse déposent l’offre gagnante dans le cadre du processus d’acquisition de la société TAG

ENGIE et la Caisse déposent l’offre gagnante dans le cadre du processus d’acquisition de la société TAG

La société ENGIE, l’un des leaders internationaux dans le domaine de l’énergie, et la Caisse de dépôt et placement du Québec (la Caisse), un investisseur institutionnel mondial, annoncent qu’elles ont déposé l’offre gagnante dans le cadre d’un processus concurrentiel mené par la société Petrobras pour l’acquisition d’une participation de 90 % dans la société Transportadora Associada de Gás S.A. (TAG). Cette offre définitive et ferme s’élève à 8,6 milliards USD.

ENGIE détiendra une participation de 58,5 % dans l’actif (dont la moitié sera détenue par ENGIE Brasil Energia) et la Caisse 31,5 %, tandis que Petrobras conservera une participation de 10 % dans le capital de TAG. En plus de son actionnariat, ENGIE sera responsable de l’opération et de l’entretien des installations après la troisième année.

La transaction est conditionnelle à l’approbation de l’assemblée générale extraordinaire de Petrobras, du Conselho Administrativo de Defesa Econômica (CADE) (l’autorité brésilienne antitrust) et de l’autorité antitrust de l’Union européenne.

TAG représente l’entrée en scène d’ENGIE dans le segment du gaz naturel au Brésil et cadre avec la stratégie globale du groupe qui vise à rééquilibrer les expositions géographique et réglementaire de ses activités en se positionnant stratégiquement dans le marché du gaz brésilien – en croissance constante –, tout en générant des revenus supplémentaires. Cela contribuera à sa stratégie d’optimiser des infrastructures sophistiquées et de grande ampleur, comme les gazoducs de TAG, afin d’accompagner la diversification et la décarbonisation efficace du mix énergétique dans ses pays prioritaires.

L’investissement est également conforme à l’objectif d’ENGIE qui consiste à générer des revenus à partir d’actifs d’infrastructures – comme c’est le cas des gazoducs – et pour lesquels les ententes sont établies sur le long terme. Cet investissement permettra à ENGIE de diversifier ses activités au Brésil et de renforcer son positionnement en Amérique latine. La société fera profiter le marché intérieur brésilien de son expérience internationale en matière d’exploitation de gazoducs dans des marchés concurrentiels. ENGIE exploite plus de 32 000 kilomètres de gazoducs en Europe, au Mexique, au Chili, en Argentine et en Turquie.

« L’acquisition de TAG est un événement historique pour ENGIE au Brésil – où nous sommes déjà actifs depuis 23 ans – alors que l’entreprise continue de se positionner comme un investisseur à long terme en raison de sa confiance dans le potentiel du pays. La transaction contribuera à la croissance rapide du groupe au Brésil, à partir de nouvelles sources de revenus, en assurant la pérennité de notre présence sur le marché intérieur, tout en démontrant notre engagement envers la transition énergétique », a déclaré Maurício Bähr, président-directeur général d’ENGIE Brasil.

Selon M. Bähr, l’un des objectifs stratégiques d’ENGIE est « de se développer dans les énergies renouvelables et les infrastructures comme les lignes de transmission et la chaîne gazière, et de rapprocher davantage la société du client final ». Suivant cet objectif, rappelle-t-il, la société continue d’examiner les possibilités de développement et d’acquisitions de distributeurs de gaz et de compagnies de transmission.

Un premier investissement en infrastructures pour la Caisse au Brésil


Cette nouvelle acquisition reflète bien l’approche d’investissement de la Caisse, qui mise sur les actifs de qualité et les partenariats solides.

« Nous sommes heureux de travailler en collaboration avec ENGIE, un des leaders mondiaux de son industrie, et de tirer parti de sa connaissance du secteur de l’énergie et de sa longue feuille de route au Brésil », a déclaré Emmanuel Jaclot, premier vice-président, Infrastructures, à la Caisse. « Ce premier investissement en infrastructures au Brésil représente une étape importante pour la diversification géographique de notre portefeuille, un élément clé de sa performance à long terme. »

2019-04-10T13:16:51-04:00ACTUALITÉS|