BULLETIN D'INFORMATION POUR PROFESSIONNELS EN IMMOBILIER ET CONSTRUCTION
//Gala Excellence CREW M 2018 – Les finalistes

Gala Excellence CREW M 2018 – Les finalistes

Ce mardi 20 novembre, c’est le

CREW M propulse les carrières de femmes en immobilier commercial et salue leur réussite en remettant un prix dans quatre catégories : Étoile montante, Excellence et Leadership, Mentorat, Hommage. Découvrez en bref les finalistes, toutes plus inspirantes les unes que les autres.

Achetez vos billets maintenant
et venez encourager les femmes d’exception en immobilier.

PRIX ÉTOILE MONTANTE

Au terme de son cursus collégial, Roxanne Carrier reçoit la médaille du Lieutenant-gouverneur, ainsi que le prix Les Jeunes Boursiers des Grands Québécois — Secteur économique décerné par la Chambre de commerce de Québec pour l’ensemble de son parcours scolaire et professionnel jusqu’alors impressionnant. Alors qu’elle se distingue aujourd’hui dans l’évaluation immobilière par ses multiples connaissances, en plus d’enseigner à titre de chargée de cours, elle cherche continuellement à se perfectionner par divers apprentissages. Rigoureuse, honnête et intègre, Roxanne avance rapidement dans sa carrière. Si quelqu’un lui avait dit, il y a une décennie, qu’elle aurait déjà tant accompli à l’âge de 28 ans, elle ne l’aurait probablement pas cru. Mais assurément ambitieuse, elle ne s’en cache pas : il faut viser haut, il faut viser loin.
Ceux et celles pour qui ce visage est familier reconnaîtront ici Connie. La carrière de cette jeune avocate multidisciplinaire spécialisée en immobilier commercial connaît une ascension fulgurante depuis les 10 dernières années. D’une sincère humilité, elle attribue sa réussite aux gens qu’elle côtoie tour à tour chez Ivanhoé Cambridge, Cominar et Oxford. Parce qu’ils croient en elle et détectent son immense potentiel, elle déploie ses ailes professionnellement tout en s’impliquant personnellement dans différentes associations immobilières, comme CREW M, qui profite de ses talents. Travaillante et passionnée, elle saisit toutes les occasions pour se développer et apprendre. Connie croit que la clé du succès réside dans une attitude positive et une ouverture d’esprit à l’égard des multiples changements et situations vécus tout au long du parcours professionnel.
Jeune avocate qui se distingue déjà par un parcours inusité, Adina ne vise rien de moins… que les étoiles! En effet, même si ses cinq dernières années dans I’industrie immobilière ont été jalonnées de réussites — à 28 ans, en 2014, elle devient la plus jeune associée de son cabinet —, il lui reste beaucoup à accomplir. Comme elle dit : « Sky is the limit, and I will definitely try to reach it. » Pour Adina, chaque défi représente une occasion de se dépasser et de changer les choses pour le mieux. La parité entre hommes et femmes et la représentativité de la diversité dans les postes décisionnels liés à I’industrie de I’immobilier sont également deux objectifs qui la motivent. Elle les défend d’ailleurs à titre de fondatrice de la Chambre de commerce roumaine du Québec.

PRIX EXCELLENCE ET LEADERSHIP

Julie Doré quitte le Saguenay–Lac-Saint-Jean très jeune pour étudier le droit à l’Université Laval à Québec. Encore étudiante, elle est embauchée par BCF. Pour perfectionner son anglais, elle part travailler dans un bureau d’avocats en Colombie-Britannique. À son retour, elle réintègre BCF, grimpe rapidement les échelons et y devient associée à l’âge de 28 ans seulement. Animée par la réussite, Julie se démarque par ses habiletés de négociatrice en financement et en fusions et acquisitions. Elle excelle à diriger des équipes de juristes multidisciplinaires qu’elle rassemble pour mener à terme les mandats qui lui sont confiés. Reconnue par ses pairs et ses clients pour son leadership, son audace et sa détermination, elle est convaincue que succès, carrière et famille sont tout à fait compatibles.
Une telle feuille de route mérite qu’on s’attarde sur le formidable parcours de Carole Handfield. C’est pourtant avec beaucoup de modestie qu’elle raconte 40 ans de carrière vécus en quatre étapes importantes. Pendant presque 20 ans, elle travaille à la construction de dizaines de projets résidentiels et commerciaux dans la grande région de Montréal. Au cours des 12 années suivantes, elle s’installe en Pologne, pays qui sort du communisme, pour y mener un important projet résidentiel d’accès à la propriété. Elle agit ensuite comme consultante principale pour divers projets immobiliers au Canada, aux États-Unis et en Amérique du Sud. Aujourd’hui, elle dirige une équipe remarquable de professionnels au Fonds immobilier de solidarité FTQ et s’enthousiasme de voir les milléniaux transformer l’habitation et les milieux de travail.
Voici la troisième génération à la tête de cette entreprise familiale fondée par le grand-père Guy Roy. Lorsqu’elle succède à son père après 40 ans de carrière, Julie a accumulé suffisamment de diplômes et d’expérience pour mener la compagnie encore plus loin en l’adaptant aux nouvelles réalités d’un marché de l’entretien ménager commercial ultra-compétitif. Très attachée aux valeurs de l’entreprise, elle exerce un leadership bienveillant qui met les employés à l’avant-plan et s’assure de maintenir un fort sentiment d’appartenance. Julie Roy est entourée d’une équipe de gestionnaires expérimentés, en qui elle a pleinement confiance et qui adhèrent totalement à sa vision. Elle croit fermement que, comme le dit un proverbe africain, « Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin ».

PRIX MENTORAT

Nathalie Bédard est avocate et œuvre depuis plus de 30 ans en litige commercial et en droit immobilier, toujours en pratique privée. Après avoir été associée dans un cabinet de taille moyenne qui a joint les rangs d’un cabinet international, elle choisit de s’associer à Donati Maisonneuve, un cabinet boutique spécialisé en litige, dont les valeurs et la philosophie lui permettent de s’épanouir pleinement dans son travail, sa famille et son implication dans divers projets professionnels et caritatifs. Alors présidente de CREW M, elle contribue au lancement du programme de mentorat et devient mentore à son tour pour plusieurs jeunes femmes. Engagée, très généreuse de son temps, dévouée, elle inspire confiance et demeure authentique dans ce rôle. Sa récompense? Le succès et la reconnaissance de sa mentorée.
Après plus de 30 ans dans le domaine de l’immobilier commercial, Manon Larose est encore passionnée par ce secteur en mouvance perpétuelle qui lui en apprend tous les jours. D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle a toujours voulu faire évoluer les gens autour d’elle. Jouer et gagner en équipe est ce qui la stimule. Tout au long de sa carrière, Manon ouvre la voie à de nombreuses femmes en qui elle décèle du potentiel et de la détermination. À la recherche de solutions, visionnaire, positive et ouverte, elle accompagne ses mentorées sans les materner, sans compter ses heures et sans jamais abandonner! Au-delà des succès professionnels et de la crédibilité qui en découle, Manon Larose est fière d’avoir développé des relations d’amitié durables. 
Reconnue pour son haut degré d’engagement, son sens de l’innovation, son enthousiasme, sa résilience, sa créativité, son esprit d’initiative et sa capacité de ralliement, Josée Plourde a toujours fait du mentorat de façon désintéressée, intuitive et naturelle. Pourquoi? Parce qu’elle aime profondément aider, accompagner et guider les autres. Sa grande expérience professionnelle fait d’elle une mentore impliquée qui partage son savoir avec générosité. Dotée d’une excellente capacité de mobilisation, elle est habile à développer des relations d’affaires durables, et toutes ses décisions professionnelles se fondent sur des valeurs de respect, d’intégrité et d’éthique. Sa grande force est sans aucun doute d’avoir su bâtir un réseau d’affaires incroyable et une carrière remarquable tout en menant de front une vie de famille bien remplie.  

PRIX HOMMAGE

Pour la première fois, une femme occupe la présidence d’Ivanhoé Cambridge. Forte de 25 années d’expérience acquises auprès de grandes sociétés immobilières publiques et privées en France, Nathalie Palladitcheff est arrivée au Québec il y a trois ans. Ici comme ailleurs, cette gestionnaire exceptionnelle prône l’éthique et le professionnalisme en valorisant l’épanouissement au travail. Son expertise internationale en transactions, en finance et projets d’entreprise confirme sa place stratégique à la tête de l’organisation. Ce qui la motive? La responsabilité sociale des projets immobiliers : « Bâtir, c’est laisser une trace dans le monde. L’argent est utilisé dans un geste durable. C’est pourquoi l’immobilier représente pour moi un aspect noble de la finance. » À travers ce parcours remarquable, madame Palladitcheff ne se voit pas comme une wonder woman. Persévérante, énergique et fidèle à elle-même, elle rayonne et fait rayonner.


2018-11-15T13:42:43-04:00AVIS À TOUS !|