Fort d’une augmentation des ventes résidentielles de 6 % à l’échelle de la province en 2017 (graphique 1), le marché de la revente a été incontestablement dynamique au Québec en 2017. Est-ce le cas ailleurs au Canada ?

Selon les données de l’Association canadienne de l’immeuble, pour l’ensemble du pays, le nombre de ventes a reculé de 4 % l’an dernier. Le Québec se situe donc bien au-dessus de la moyenne nationale. Il est également intéressant de noter que la Colombie-Britannique (-8 %) et l’Ontario (-9 %) affichent tous deux des diminutions marquées des ventes en 2017. En matière de prix, le Québec se classe très bien à l’échelle nationale, avec une croissance du prix moyen résidentiel de 5 % (graphique 2).

Crédit photo : Fédération des chambres immobilières du Québec