BULLETIN D'INFORMATION POUR PROFESSIONNELS EN IMMOBILIER ET CONSTRUCTION
//Le secteur canadien de l’immobilier demeure résilient

Le secteur canadien de l’immobilier demeure résilient

Le secteur canadien de l’immobilier continue de connaître une bonne performance et de nouer de nouveaux partenariats pour créer et bâtir des collectivités partout au Canada, selon le rapport Emerging Trends in Real Estate 2018 publié par PwC Canada et Urban Land Institute (ULI). En dépit de la performance soutenue du secteur, les personnes interrogées ont soulevé quelques préoccupations quant à la survenue possible de vents contraires, ce qui amène certains investisseurs immobiliers à rééquilibrer leurs portefeuilles et d’autres, à adopter une attitude plus prudente. L’abordabilité demeure un thème central pour le secteur de l’immobilier résidentiel de Toronto et de Vancouver. D’ailleurs, le rapport traite du développement rapide de ce secteur à l’extérieur des centres urbains du pays. Le rapport note également que les investisseurs, les promoteurs et les occupants repensent leur approche en matière d’investissements immobiliers : plans d’intensification ambitieux, création de communautés et investissements à l’extérieur des grands centres urbains en raison de l’importance accrue accordée aux nouveaux carrefours de transit.

Secteur immobilier commercial

Selon le rapport, les principales caisses de retraite, de grands investisseurs institutionnels (dont les fiducies de placement immobilier), qui possèdent déjà la majorité des immeubles de catégorie A, continuent de se concentrer sur le développement de nouveaux immeubles de catégorie A, notamment en raison des prix actuels. Ces nouveaux immeubles permettraient de regrouper des immeubles commerciaux et résidentiels, des immeubles de commerce de détail et de services, contribuant ainsi à la création de nouvelles collectivités urbaines.

On prévoit une hausse du commerce électronique, qui devrait atteindre 8 % en 2018 comparativement à 4,5 % en 2013. Cette croissance du commerce électronique affecte profondément le secteur du commerce de détail, et de nombreuses personnes interrogées croient que les investisseurs du secteur doivent repenser leur stratégie globale de vente au détail, en améliorant la mise en application des technologies et l’analyse des données ainsi qu’en réinventant l’expérience de détail. La pénétration croissante du commerce électronique continue de faire passer les centres de traitement des commandes et les entrepôts en tête de la liste des perspectives d’investissement et de développement en 2018.

Les cinq premiers marchés canadiens à surveiller en 2018

Montréal : De nombreux acteurs institutionnels ont commencé à céder leurs anciennes propriétés afin de se concentrer sur de nouveaux développements visant à attirer les millénaires et les personnes âgées. Cette situation exerce une certaine pression sur les propriétaires d’immeubles plus anciens, qui doivent se faire concurrence, et elle contribue à une divergence croissante entre les nouveaux et les anciens immeubles.

Vancouver : Ce marché fait l’objet de la plus grande demande de la part des investisseurs et présente les meilleures possibilités de réaménagement au Canada. Cependant, les promoteurs régionaux et les investisseurs se montrent conservateurs en ce qui a trait à ces possibilités en 2018 en raison de l’impact qu’auront les changements de politique et la hausse des taux d’intérêt.

Toronto : La demande demeurera grande pour les actifs les plus en vue, car les investisseurs institutionnels et autres continuent de chercher des possibilités stables à long terme. Mais ces mêmes investisseurs seront prudents quant à leurs décisions, car ils souhaitent néanmoins obtenir de bons rendements grâce à leurs projets de développement à Toronto ou ailleurs dans le monde.

Ottawa : L’abordabilité relative qui caractérise ce marché attire les gens vers la ville depuis d’autres régions géographiques, en particulier Toronto où les prix sont élevés, car les membres de la génération Y et les jeunes familles recherchent un meilleur style de vie à moindre coût. En outre, les entreprises de technologie se développent ou s’établissent dans ce marché, car elles souhaitent tirer parti de l’afflux de talents qu’elles favorisent.

 

Crédit photo : Getty Images
2017-11-09T13:42:28+00:00 ANALYSE DE MARCHÉ|