);
BULLETIN D'INFORMATION POUR PROFESSIONNELS EN IMMOBILIER ET CONSTRUCTION
Accueil/LE SAVIEZ-VOUS ?/Un projet d’hébergement de la SHDM pour femmes en difficulté est approuvé par la Ville de Montréal

Un projet d’hébergement de la SHDM pour femmes en difficulté est approuvé par la Ville de Montréal

Le comité exécutif de la Ville de Montréal vient d’autoriser la construction du projet De Champlain de 26 studios locatifs, réalisé et financé par la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM), en partenariat avec l’organisme de bienfaisance Chez Doris. Ce projet d’hébergement avec accompagnement social pour femmes ayant des problèmes de santé mentale chroniques et qui sont à risque d’itinérance, sera situé dans l’arrondissement de Ville-Marie et accueillera ses premières locataires dès l’automne 2019.

Avec la volonté de consolider et de redéployer son parc immobilier, tout en répondant aux enjeux de la Ville de Montréal sur le plan de la lutte contre l’itinérance, la SHDM a saisi l’occasion de remplacer deux de ses bâtiments, des triplex jumelés de trois unités chacun qui étaient entièrement vacants en raison de désordres structuraux importants, pour réaliser un projet neuf, plus dense, avec des typologies entièrement repensées permettant d’accueillir des femmes en quête de stabilité résidentielle. À cet effet, l’organisme Chez Doris, qui pourra superviser les lieux et offrir des services d’accompagnement aux résidentes, se voit confier la gestion de l’immeuble qui demeurera la propriété de la SHDM.

Valérie Plante, mairesse de Montréal, a déclaré : « Ce projet de revalorisation résidentielle est en parfaite adéquation avec les objectifs et les actions du Plan d’action de la Ville de Montréal en itinérance 2018-2020. Il contribue à accroître l’offre de logements destinés aux personnes à risque ou en situation d’itinérance, et agit directement sur l’amélioration de leur habitat en y consacrant des ressources spécialisées tant sur le plan de la conception que sur le plan de l’intervention sociale afin de favoriser leur stabilité résidentielle. Surtout, ce projet favorise l’inclusion sociale en tenant compte des besoins spécifiques des femmes en situation d’itinérance, incluant des femmes inuites. Je tiens à saluer les efforts concertés de la SHDM et de Chez Doris qui agissent en complémentarité et répondent ici à l’appel de la Ville de Montréal pour bâtir une ville qui est solidaire, inclusive et soucieuse de répondre aux besoins des plus vulnérables de notre société. »

Un projet structurant qui répond aux besoins d’une clientèle vulnérable

Situé à proximité de l’hôpital Notre-Dame, le projet comprendra 26 studios ainsi que des espaces communs, dont deux bureaux destinés aux services d’accompagnement et de supervision des lieux. À la différence des maisons de chambres, chaque studio comprendra une cuisinette et une salle de bain afin d’offrir aux futures locataires un environnement propice à une cohabitation harmonieuse, qui respecte l’intimité de chacune et crée les conditions favorables à la reprise de contrôle des individus sur leur vie et à leur stabilité psychologique.

Opérant avec 100 % d’autonomie financière, la SHDM financera le projet de remplacement ainsi que les frais de gestion qui seront versés à l’organisme dans le cadre d’une convention de gestion. Les coûts de réalisation pour le projet de revalorisation sont évalués à environ 3 M$. Chez Doris prendra en charge l’achat d’équipements et de meubles, et les frais de gestion associés à l’accompagnement social des locataires. Quant au financement des loyers via un programme d’aide à la personne, ce dernier sera amorcé ultérieurement.

Le projet sera conçu par la firme d’architecture Rayside-Labossière. Experte en projets d’architecture pour le milieu communautaire et social, cette firme saura répondre aux enjeux particuliers d’un tel projet, tout en tenant compte du cadre bâti afin d’assurer une intégration réussie avec l’environnement urbanistique du secteur.

2018-06-28T14:51:36-04:00LE SAVIEZ-VOUS ?|
Go to Top